Agressions de dirigeants d’entreprises : l’UDE-MEDEF Guadeloupe condamne fermement

L’union des entreprises réagit suite aux agressions dont ont été victimes deux dirigeants d’entreprises en Guadeloupe. Sa condamnation est sans équivoque.

Dans un communiqué rendu public le lundi 1er février 2021, l’UDE-MEDEF Guadeloupe condamne avec la plus grande fermeté les agressions violentes inadmissibles commises à l’encontre des dirigeants des carrières de Deshaies et des Sablières le vendredi 29 janvier 2021.

Les appels à la haine et à la division sont contraires à ce que nous sommes, à notre Identité et à notre Culture

« Ces actions n’ont pas leur place dans notre société. Elles déshonorent ceux qui les commettent. Les appels à la haine et à la division sont contraires à ce que nous sommes, à notre Identité et à notre Culture. Ils ne doivent pas trouver échos en chacun de nous » indique l’organisation patronale.

Le dialogue social, seule issue

« Le dialogue social fait partie intégrante de la vie de l’Entreprise. C’est en son sein que salariés et direction doivent partager sereinement pour faire évoluer la culture de l’entreprise et ce, dans le respect de chacune des parties » poursuit l’union des entreprises.

« L’UDE-MEDEF Guadeloupe exhorte les deux parties à revenir à la négociation dans un esprit de respect mutuel » conclue  l’organisation patronale.

Lire également notre article – Social : la semaine de tous les dangers en Guadeloupe ?