Attaque mortelle de requin à Saint-Martin

Une femme est décédée jeudi à Saint-Martin suite à une attaque de requin. Les plages sont interdites au moins 48h.

Le drame s’est déroulé sur la plage très fréquentée d’Orient-Bay à Saint-Martin, jeudi après-midi. Une femme a été repêchée sans vie à environ 30m de la côte, avec une jambe en moins et des traces de morsures. Des morsures très vite attribuée à un requin. Tant les premières constations ne laissaient guère de place au doute. Cette thèse s’est confirmée en fin de journée conduisant les autorités à réagir pour la protection des populations et des visiteurs.  

Pas de baignades, ni d’activités nautiques

Le président de la collectivité de Saint-Martin Daneil Gibbs a immédiatement pris un arrêté pour interdire la baignade et l’ensemble des activités nautiques sur les plages de l’île. Une interdiction qui vaut aussi pour les plages des îlets Pinel, Tintamarre et Caye Verte, très fréquentée également.

L’arrêté en question a pris effet jeudi pour une durée de 48h. Au moins serait-on tenté d’ajouter. Il s’agit évidemment d’éviter toute nouvelle attaque de l’animal durant le week-end à venir. Mais sera-ce suffisant ? Ce drame a suscité, on s’en doute, une très vive émotion dans cette île du nord.