CARL et CANBT : ce que vous en avez dit sur la toile

Voyons ce qui s’est dit sur les médias en lignes et les réseaux sociaux concernant les élections des présidents de la CARL et de la CANBT cette semaine. Décryptage.

Pour mieux comprendre l’actualité, mieux l’analyser, notre site s’est doté d’un puissant outil de veille des réseaux sociaux et des médias en lignes. C’est le fruit d’un partenariat avec la société Smart Digit dont l’expertise est reconnue localement. On ne pouvait pas rêver meilleures actualités que celles de cette semaine pour inaugurer notre machine à traitement de données. Voyons donc ce qui s’est dit globalement sur la toile concernant l’installation des communautés d’agglomération de la Riviéra du Levant et du nord Basse-Terre. Les deux sujets politiques dominants de ces derniers jours qui ont fait beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux.

La CARL enflamme la toile

Bien évidemment, en termes de mentions, c’est la CARL qui a suscité le plus de commentaires et d’engagements. Une portée trois fois supérieure à celle engendrée par la CANBT. La tonalité attachée à la communauté d’agglo de la Riviéra du Levant et à l’élection de son président Cédric Cornet est majoritairement positive (59% des mentions). Ou neutre (24%). 17% des mentions relevées sont négatives. Quant aux émotions exprimées par les internautes sur cette actualité, elles traduisent de l’amusement (50%). De l’excitation (25%), de la colère (25%) et de la fierté (10%).

L’évolution des concepts clés liés à la CARL font ressortir, les références à la nouvelle gouvernance et au plan Marshall promis sur l’eau. Au nom Cédric Cornet, les clusters des mentions associent les termes suivants. Premiers mots, maire du Gosier, eau, concrétisation du plan ou encore mandature communautaire. Les références « délinquant sexuel » et « mineur » demeurent présentes, mais sont étrangement moins dominantes. Il faudra suivre l’évolution de ces données sur les prochaines semaines.

Tonalité neutre pour la CANBT

En ce qui concerne à présent la CANBT. L’on observe une tonalité moyenne neutre. 29% de mentions positives, 38% neutres et 33% négatives. Les mots-clés dominants sont évidement Guy Losbar, Adrien Baron, CANBT, Claudine Bajazet. Mais aussi nouvelle élection, répartition des sièges, sièges de conseillers. Logique, sachant que l’élection du président de la CANBT est appelée à être rejouée à cause d’une erreur sur la répartition des sièges au Lamentin. Autour du nom du nouveau président de la CANBT on retrouve les notions d’esprit communautaire, Petit-Bourg, action sociale.

Mais aussi des références « Monsieur Guy » qui font sourire. Sans doute l’expression des réactions de surprise suscitées par son élection improbable à la tête de la CANBT. Véritable coup politique dont GUSR a le secret. Un des clusters associe aux noms respectifs d’Adrien Baron et de Claudine Bajazet, le maire de Sainte-Rose soupçonnée de trahison -ce dont elle se défend- l’expression « calcul politique ». Cette analyse a été faite sur la période du 12 au 18 juillet 2020. Elle s’est appuyée sur les résultats fournis par l’outil de social média listening dont nous avons fait l’acquisition, en collaboration avec notre partenaire, Smart Digit.