Covid-19 en Guadeloupe : ça se complique vraiment

Le dernier point de situation sur la propagation du virus en Guadeloupe n’est pas rassurant. 3 décès supplémentaires et une augmentation des cas graves.  

Pour la semaine du 29 août au 4 septembre 2020, 841 nouveaux cas ont été enregistrés. Cela porte à 2 287 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe. La semaine du 22 au 28 août, il a été procédé à une actualisation des chiffres. Conséquence de la montée en charge et de la transmission des résultats de laboratoire consolidés. Au total 675 nouveaux cas répertoriés. La circulation du virus est désormais très active sur notre territoire.

Les sphères privées et professionnelles, principaux vecteurs

Entre le 29 août et le 4 septembre, 3 887 tests supplémentaires ont été réalisés grâce aux campagnes en commune, aux laboratoires et aux hôpitaux, avec un nombre total de 33 042 tests effectués. Les derniers clusters identifiés indiquent que la transmission du virus ne se fait pas exclusivement dans les lieux publics, mais très souvent aussi dans la sphère privée (évènements familiaux). Mais également dans la sphère professionnelle (sur votre lieu de travail).

23 morts en Guadeloupe depuis le début de l’épidémie

Le nombre de personnes admises à l’hôpital augmente et avec lui le nombre de cas graves parmi les populations ayant des comorbidités. À la date du 4 septembre, il y avait 11 personnes hospitalisées au service de réanimation du CHUG (dont 2 patients transférés de Saint-Martin).

La Guadeloupe déplore depuis le dernier bulletin (mercredi 2 septembre) le décès de trois personnes supplémentaires. Des patients qui étaient hospitalisés au service réanimation du CHUG. Il s’agit de deux hommes âgés de 76 ans et 44 ans, et d’une femme âgée de 82 ans. Ces décès portent à 23 le nombre total de décès lié à la covid-19 depuis le début de l’épidémie.

(Source : ARS Guadeloupe, Préfecture)