Covid-19 : La Guadeloupe basculera-t-elle dans le rouge ?

Le nombre de cas confirmés de covid-19 en Guadeloupe a encore augmenté de manière inquiétante. La rentrée s’annonce tendue.

Les derniers signaux nous y préparaient. Cette fois, les choses se confirment. On assiste bel et bien à un rebond de l’épidémie de coronavirus en Guadeloupe. Une situation suffisamment inquiétante pour provoquer le déclenchement du plan blanc par la direction du CHU en plein week-end. Dans le même temps, l’on sait que des organisateurs de spectacle sont priés de reporter leurs évènements prévus ces jours-ci. Les pompes funèbres de leur côté avaient déjà pris les devants en décidant de suspendre les veillées mortuaires en Guadeloupe. On craignait une rentrée tendue sur le front sanitaire. Nous en prenons hélas le chemin.

9 patients en réanimation au CHU

Le dernier point de situation de l’ARS et de la préfecture sur l’évolution du virus dans notre archipel est sans équivoque. Les nouvelles ne sont pas bonnes. « Depuis le point de situation du vendredi 21 août, nous dénombrons 164 nouveaux cas confirmés par tests PCR en 4 jours. Ce qui porte à 935 le nombre de cas confirmés cumulés. Ce sont 27 868 tests PCR qui ont été réalisés au total à ce jour. Il y actuellement 9 patients confirmés covid hospitalisés dans le service de réanimation du CHU (dont 5 patients guadeloupéens et 4 patients transférés de Saint-Martin). Parmi ces patients, 4 sont âgés de plus de 60 ans, et 3 de moins de 40 ans » indiquent la préfecture et l’ARS.

Les 20-40 ans majoritairement touchés désormais

« Les derniers cas indiquent que la circulation du virus en Guadeloupe concerne désormais toutes les couches de la population, des bébés aux seniors. Avec encore cependant une majorité de personnes âgées entre 20 et 40 ans. La transmission du virus ne se fait pas exclusivement dans les lieux publics, mais très souvent aussi dans la sphère privée (évènements familiaux) ou la sphère professionnelle (sur votre lieu de travail). Partout, pour freiner la circulation du virus, le respect strict des gestes barrières s’impose à nous tous » martèlent les autorités.

Vers une 2ème vague ?

Les signes avant-coureurs d’une 2ème vague de contamination par le covid-19 sont plus que prégnants. Bien entendu, cette progression exponentielle est à mettre en relation avec le nombre de tests réalisés sur le territoire. On teste davantage donc il est logique que les cas confirmés suivent.

Cela confirme en tout cas que le virus circule activement. Et que les personnes vulnérables sont susceptibles de développer des formes sévères de la maladie. Reste à savoir maintenant ce que vont décider les autorités. Le port du masque sera-t-il généralisé ? Quid également de la rentrée scolaire sachant que les jeunes sont visiblement les plus touchés cette fois. Donc potentiellement vecteurs. L’hypothèse d’un reconfinement parait néanmoins peu probable, pour l’heure.

Show CommentsClose Comments