Grosse frayeur sur un chantier de la CTM à Jarry

Vendredi soir, les sapeurs-pompiers sont intervenus sur un chantier à Jarry. Une intervention périlleuse qui aurait pu déboucher sur un drame.

D’aucun diront que c’est leur métier et que leurs prouesses tombent sous le sens. C’est faire peu de cas de la capacité des hommes du SDIS de Guadeloupe de porter secours dans les situations les plus extrêmes. Et risquées pour eux-mêmes.

Il était 19h08 vendredi soir lorsque les sapeurs-pompiers ont été appelés pour accident de chantier à Jarry. Leur intervention a évité un drame. Il fallait ramener au sol deux ouvriers coincés dans une nacelle par 35 mètres de haut.

Photos : SDIS de Guadeloupe

Ça s’est passé dans le dépôt de charbon de la CTM, sur la voie principale de la zone industrielle de Jarry. Des moyens conséquents ont été mobilisés. Il a fallu évidemment faire appel aux hommes du GRIMP. Le groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux du SDIS. Le bâtiment en question, en forme de dôme, est en construction. Tout s’est passé à l’intérieur, nous ont indiqué les sapeurs-pompiers.

Une parfaite maîtrise

Ce n’est qu’à 23h que les hommes du GRIMP sont parvenus à rejoindre les deux ouvriers bloqués sur cette nacelle. Ces derniers ont finalement été secourus. Le premier ouvrier a été redescendu peu avant 1 heure du matin. Bilan : 1 blessé en urgence relative, avec une fracture au bras. L’autre impliqué a dû être réhydraté. Ils sont tous deux d’origine portugaise. L’opération dans sa globalité s’est terminée vers 2h15. Plus de sept heures auront donc été nécessaires avant ce dénouement. La parfaite maîtrise, le sang-froid et l’expertise des hommes du SDIS de Guadeloupe méritent d’être salués. Quant aux deux ouvriers, ils ont sans doute vécu la frayeur de leur vie.