Guadeloupe Economique pose les bases d’un dialogue avec les EPCI

Une démarche de concertation dans l’intérêt du pays. C’est la relation que souhaite bâtir Guadeloupe Economique avec les EPCI de l’archipel.

Le monde économique guadeloupéen souhaite manifestement établir un dialogue constructif avec les EPCI de notre département. En témoigne le déjeuner de travail organisé cette semaine à la CCI des îles de Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre. Les Présidents de Guadeloupe Economique, ceux de la CARL, de la CANGT et de la CANBT récemment élus se sont donc rencontrés. La préoccupation centrale était la suivante : comment se relever de la crise actuelle ? « La Guadeloupe, à l’instar du reste du monde, traverse une période d’incertitudes sociales et économiques du fait de la pandémie COVID 19. Ce contexte exacerbe les problématiques préexistantes et propres à notre archipel ». C’est ce qu’a indiqué Guadeloupe Economique par voie de communiqué suite à cette rencontre.

Se concerter pour faire avancer ce pays

« Les forces vives économiques et politiques se mobilisent et souhaitent entamer une vraie démarche de cohésion afin de tirer toutes les opportunités de cette crise. Une entente et des consultations régulières entre les acteurs sont essentielles pour défendre une position commune et forte de notre territoire » a-t-on pu lire encore. Il s’agit à travers cette démarche de s’attaquer à des sujets majeurs tels que la distribution de l’eau. L’engorgement des axes routiers. Le redémarrage du tourisme. Le développement de la production et de la consommation locale, les sargasses, le chômage.

Ceci au moment où les autorités publiques créent de nouveaux instruments de financement pour favoriser la reprise économique. Les Présidents de la CCI IG, de l’UDE-MEDEF Guadeloupe, de la CPME Guadeloupe, de la FRBTPG, de l’AMPI et les Présidents des EPCI présents ont pris l’engagement de maintenir ce lien. De sorte que cette dynamique de concertation permette avancées économiques concrètes dans l’intérêt du péyi Guadeloupe. Il faut espérer que ce ne soient pas que des mots.