Guadeloupe : le mode d’emploi du reconfinement adapté

L’évolution négative de l’épidémie de covid-19 contraint les autorités à renforcer les restrictions. La Guadeloupe bascule en reconfinement adapté à compter du mardi 27 avril.

À compter de ce mardi 27 avril, les principales mesures en vigueur seront les suivantes. Et pour au moins trois semaines. Concernant les déplacements, il est possible de sortir de chez soi sans durée limitée en journée. Mais dans un rayon de 10 km autour de son domicile. Pour se promener, s’aérer et faire du sport. Il faudra présenter une attestation ou un justificatif de domicile en cas de contrôle.

Pour autant, ceci ne doit pas donner lieu à des regroupements de plus de 6 personnes, précise la préfecture. Les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter ces rassemblements de plus de 6 personnes. Au-delà de 10 km, les déplacements autorisés sont possibles sous réserve de présenter une attestation. Laquelle sera prochainement disponible sur le site internet de la préfecture et sur l’application TousAntiCovid.

Les commerces et établissements qui restent ouverts

Ces mesures renforcées sont en vigueur tous les jours, en complément du couvre-feu mis en place entre 19h et 5h. Durant cette tranche horaire, il est obligatoire de se munir également d’une attestation. S’agissant des commerces et marchés, seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts.

C’est-à-dire les garages pour l’entretien, la réparation et le contrôle technique de véhicules automobiles, d’engins et matériels agricoles. Les commerces d’équipements automobiles, motos et vélos. Les bureaux de tabac. Les tabacs ou commerces spécialisé qui vendent des cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé. Les commerces d’alimentation générale, de produits surgelés (supérettes, supermarchés, hypermarchés, primeurs, bouchers, boulangers, cavistes, chocolatiers…). Les stations-services, les commerces d’équipement informatique ou de télécommunication ou encore les magasins de bricolage.

Autres activités également autorisées

Peuvent rester ouverts également, es magasins de jardinage (vente de graines et de semences) et animaliers. Mais aussi bien évidemment les pharmacies et opticiens. Les marchés, les commerces de détail de textile (tissu, fil…), les agences de location de voiture, de machines, d’équipements (agricoles, pour la construction). De même que les magasins de réparation d’ordinateurs ou d’électroménagers, les banques et assurances, les laveries et pressings, les libraires et disquaires, les services de coiffure, les fleuristes. Et enfin, les commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous.

Les magasins multi-commerces, les supermarchés, les hypermarchés et les autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m² doivent fermer leurs rayons correspondant aux activités qui ne sont pas autorisées. Les galeries commerciales restent ouvertes pour les seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité. Pour les marchés couverts et ouverts, seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés.

A emporter, drive ou click and collect…

Les commerces fermés peuvent proposer le retrait de commande en boutique à leurs clients (drive, «click & collect»). Les restaurants sont fermés sauf pour la vente à emporter (en journée) et pour la livraison (sans restriction d’horaire). L’ensemble des aides et mesures accessibles aux entreprises et aux commerces est disponible sur le site du ministère de l’économie, des finances et de la relance. D’une manière générale, pour ce qui concerne les activités professionnelles. Toutes les entreprises et les administrations qui le peuvent doivent optimiser le recours au télétravail.

Les écoles restent ouvertes

Les crèches, les écoles maternelles et primaires ainsi que les structures médico-sociales accompagnant des enfants handicapés restent ouvertes. Cette mesure vaut également pour le périscolaire et pour les établissements extra-scolaires dans le seul cadre des accueils collectifs de mineurs. Les établissements scolaires du second degré restent ouverts, dans le cadre d’un accueil des élèves en demi-jauge.

Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur. Les cérémonies sont permises dans le respect d’un protocole sanitaire et d’une organisation permettant de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux pour tout événement. Le port du masque est obligatoire pour les fidèles, tout comme pour les chorales et les ministres du culte. Les mariages civils doivent également respecter ce protocole (deux sièges libres entre chaque personne et un rang sur deux).

Accès réglementés aux plages et rivières

L’accès du public aux plages, aux cours d’eau et aires de pique-nique est autorisé de 5h00 à 19h00. L’accès aux plages et rivières est autorisé pour l’exercice d’activités sportives, notamment la marche, la course à pied, la baignade et les pratiques sportives nautiques individuelles au départ de la plage dans le respect de la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes et des mesures d’hygiène.

Sont interdits sur les plages et rivières la présence statique, les pratiques sportives collectives, l’organisation de repas (pique-nique), le transport et la consommation d’alcool et les regroupements de plus de 6 personnes. La vente d’alcool à emporter sur la voie publique est interdite, de même que la consommation d’alcool sur la voie publique.

Les activités sportives encadrées

Le sport et l’activité physique individuels en plein air (hors établissements recevant du public tels que les stades) sont autorisés en dehors des horaires du couvre-feu, sans limite de temps mais doivent s’effectuer dans le périmètre d’un rayon de 10km autour de son domicile et dans le respect des gestes barrières. Les établissements sportifs couverts ne sont ouverts qu’aux sportifs professionnels et de haut niveau. Les établissements sportifs ouverts ne sont ouverts qu’aux sportifs professionnels et de haut niveau et aux activités sportives des mineurs. Les salles de sport restent fermées.

Les hôtels font partie des établissements autorisés à ouvrir, notamment pour assurer les nuitées des personnes en déplacement professionnel. Les restaurants et bars d’hôtels doivent par contre demeurer fermés, tout en maintenant une activité de « room service ».

Services à domicile maintenus

L’ensemble des services à domicile sont autorisés uniquement la journée, en dehors des horaires du couvre-feu, et dans le respect strict des gestes barrières. Durant les horaires du couvre-feu, seules les interventions d’urgence et celles qui ont pour objet l’assistance à des personnes vulnérables ou précaires ou la garde d’enfants sont autorisées à domicile.

Les prestations de services de beauté à domicile (par exemple soins esthétiques) et les cours à domicile hors soutien scolaire (enseignement artistique, cours de sport) ne sont pas autorisés. Enfin, les auto-écoles restent ouvertes pour leur activité de préparation à l’examen pratique du permis de conduire, dans le respect du protocole sanitaire établi. La préparation au code de la route continue de se faire à distance.