Indice des prix : baisse de 0,3% en mars 2020

Au mois de mars, les prix ont baissé de 0,3 % en Guadeloupe. Dans l’ensemble, sur les douze derniers mois c’est une augmentation de 1,1 % qui est constatée.

Il faudra attendre l’indice de prix à la consommation du mois d’avril pour envisager l’impact du covid-19 sur les étiquettes. En mars 2020 en tout cas, l’INSEE a constaté une baisse très légère de 0,3%. Au palmarès des replis qui ont soulagé les portes-monnaies figurent les carburants. La chute des cours mondiaux du pétrole a fait son effet en Guadeloupe. Elle a entrainé un recul de 3,8%. Dans le détail le super sans plomb perd 2,7% et le gazole 5,3%. La bouteille de gaz est restée stable à – 0,2%. Malgré toutes ces baisses, les prix de l’énergie sont en hausse sur l’année (+ 2,7 %).

S’habiller a coûté plus cher en mars

A l’exception des produits frais (– 2,2 %), les prix de l’alimentation sont repartis à la hausse (+0,6%), en glissement annuel, la progression globale est 2,5%. On notera que les prix des produits manufacturés augmentent (0,7 %), malgré la baisse des prix des produits de santé de 0,2 %. L’augmentation du prix des produits manufacturés est due à la hausse des prix de l’habillement et chaussures (+ 3,9 %). Sur un an, ce poste a peu évolué (+ 0,4 %).

Forte baisse sur les transports

Enfin, dans le secteur des services, les prix sont en diminution (– 0,9 %), en dépit de la stabilité des prix des loyers ainsi que ceux des services de communications. La forte chute des prix des de transports (– 10 %) cumulée à la légère baisse de ceux des services de santé et des autres services (– 0,5 % pour chacun) entraîne globalement une régression des prix des services. Lesquels progressent sur un an de 0,6 %.

(Source : INSEE Guadeloupe)