Tourisme : les réservations reprennent en Guadeloupe

L’assouplissement des mesures restrictives dans l’hexagone à partir du 15 décembre a eu un effet immédiat. Les réservations de séjours redécollent en Guadeloupe.

Serait-ce le début du frémissement tant attendu ? En tout cas ça en à l’air. Plusieurs professionnels de l’hôtellerie constatent une reprise sensible des réservations dans notre département pour les fêtes de fin d’année. Si pour certains établissements hôteliers ce regain n’est pas encore très marqué. Pour d’autres en revanche la tendance est clairement là. En témoigne ce groupe hôtelier local qui dès l’allocution présidentielle enregistrait plus de 100.000€ de réservations pour décembre. Depuis, la dynamique est restée la même. Mieux, elle s’amplifie.

Surfer sur la vague et conforter la tendance

Bien entendu cette petite reprise ne suffira pas à rattraper ce qui a été perdu depuis le mois de mars. Et encore moins à sauver la haute saison pour laquelle traditionnellement les réservations sont faites bien plus tôt. Mais au moins cela permettra-t-il de limiter la casse pour quelques établissements et hébergements de tourisme.

Quoi qu’il en soit ces signaux sont plus qu’encourageants. Précisément au moment où le CTIG entretient la notoriété des îles de Guadeloupe sur les marchés France et Europe. Une stratégie de communication est déployée autour du message générique suivant. D’une île à l’autre… cet hiver, (re)redécouvrez les îles de Guadeloupe. Déjà lancée sur le digital en novembre, cette campagne va s’intensifier durant tout le mois de décembre. Elle sera déclinée sur 24 chaines TV de l’hexagone. 15 millions de téléspectateurs seront touchés. Cibles visées, les voyageurs potentiels de plus de 35 ans.

Parallèlement, les agences de voyage de l’hexagone qui vendent les îles de Guadeloupe ont rendez-vous dès le 30 novembre 2020 pour des sessions de travail en ligne. Ces professionnels bénéficieront d’un accompagnement complet et approfondi pour mieux conseiller leurs clients. Le 8 décembre ils pourront aussi participer à un webinaire des îles de Guadeloupe. Une session live de 45 minutes pour faire le point sur la situation dans l’archipel et les possibilités de séjour pour leurs clients.

A La Toubana c’est full !

La Destination Guadeloupe a en effet une sérieuse carte à jouer pour ce qu’il reste de la haute saison. Le déconfinement progressif impactera les stations de sports d’hiver qui ne pourront pas fonctionner normalement. La situation sanitaire en Martinique ne plaide pas en faveur de l’île sœur.

Le choix de la Guadeloupe pourrait s’imposer pour les hexagonaux désireux de s’évader de leur contexte anxiogène. A noter que le tourisme haut de gamme, lui, ne connait pas la crise. La Toubana affiche complet pour les fêtes. A l’instar des hôtels huppés de Saint-Barth, où l’on annonce une affluence exceptionnelle en ce mois de décembre.

Le CTIG sur le pont

Si la destination Guadeloupe dispose de sérieux atouts au regard du contexte, il ne s’agit pas pour autant d’oublier le covid-19. Il est impératif que les règles sanitaires soient rappelées de manière appuyée aux visiteurs potentiels. De mêmes que toutes les autres précautions qui s’imposent aussi aux résidents guadeloupéens.   

« Le CTIG souhaite plus que jamais relever le défi de la relance tant souhaitée de l’activité. Les institutions et professionnels qui nous accompagnent sont mobilisés. Mes équipes mettent tout en œuvre pour conforter la notoriété des Îles de Guadeloupe sur les marchés cibles. Il s’agit pour nous d’imprimer notre marque dans l’esprit des futurs voyageurs » précise Sonia Tallepierre, la présidente du CTIG.